index     courses    sommets    statistiques public.gipfelbuch.graz.li


  Mont Vélan par le glacier de Valsorey
participants: Alice, Laurence, Eric
Alpes Valaisannes
cartographie: OFT 1345-46-65-66
physique bon, psychis bon
conditions bonne, terrain neige, ciel bleu, air frais [5, +15]
cotation: F I S3
style: ski
dénivelé: [+2385] [-2385] 4770m
8ptsar

Consultez les photos
[01-05-2009 11:05] -Bourg Saint Pierre (1632m)
[01-05-2009 13:05] -Chalet d'en Bas(2020m)
[01-05-2009 15:00] -Gorge de Valsorey(2240m)
[01-05-2009 17:30] -Cabane du Vélan(2642m) REFUGE
[02-05-2009 06:40] -Cabane du Vélan(2642m) REFUGE
[02-05-2009 09:05] -Col de la Gouille (3150m)
[02-05-2009 12:45] -Glacier de Valsorey(3600m)
[02-05-2009 14:30] -Torrent de Valsorey(2390m)
[02-05-2009 16:35] -Cabane du Vélan(2642m) REFUGE
[03-05-2009 06:35] -Cabane du Vélan(2642m) REFUGE
[03-05-2009 08:20] -Tseudet (2807m)
[03-05-2009 09:30] -Chaux de Jean Mâ(2500m)
[03-05-2009 10:00] -Chalet d'en Bas(2020m)
[03-05-2009 11:00] -Le Valsorey(1852m)
[03-05-2009 12:00] -Bourg Saint Pierre (1632m)

[Bourg Saint Pierre |01-05-2009 11:05] - Après avoir été chercher les ARVA et le matos Avalanche à Orsière, nous voilà en route pour la cabane du Vélan. Il y a encore 20cm de neige à Bourg-Saint-Pierre, juste pour ne pas avoir à marcher. L'heure tardive inquiète Eric, les 2 filles sont confiantes et moi je me demande jusqu'où on ira et souhaite ne pas devoir finir la course dans la gorge.
[Cabane du Vélan|01-05-2009 17:30] - Montée héroïque pour Eric qui a chopé un coup de chaleur. Bon accueil au refuge, la journée de demain semble compromise, on s'installe et on décide de passer la nuit prochaine ici. La gardienne nous trouve 4 places, le refuge est complet.
[Glacier de Valsorey|02-05-2009 12:45] - "il y a des défaite à l'envie des victoires" Nous nous sommes arrêté 100m sous le sommet. Il est un peu tard le soleil est assommant. On est parti en dernier, il y a beaucoup de monde. Belle montée, j'ai pas voulu les pousser au sommet car pas trop sur de la descente. J'aurais du! La montée au col de la Gouille fut sans le moindre problème. Nous sommes les derniers sur la montagne, il n'y a plus personne, ce qui inquiète un peu Eric.
[Cabane du Vélan|02-05-2009 16:35] - Descendu par le glacier de Valsorey et le couloir, neige pas fantastique mais joli décor. Bonne ambiance quand même. Tout le monde est content d'arriver sain et sauf. La remonté à la cabane est longue. Les gardiens viennent nous accueillir. le refuge est remplie. Soirée fondue sauf pour nous! L'équipe est fatigué mais heureuse d'être allé si loin, au delà de toutes les espérances.
[Bourg Saint Pierre |03-05-2009 12:00] - On a quitté le refuge à 6h15. Après 200m les tibia d'Eric le font trop souffrir. Nous décidons de changer l'itinéraire et donc de monter au Tseudet pour basculer de l'autre coté et rentrer. Montée au col raide et neige dure. La descente du couloir, bien raide dans de la neige cartonné c'est très bien passé. Puis on est descendu jusqu'à la maison du virage en ski par la gorge. Neige vraiment pas terrible mais on a pas eu à déchausser. Eric a supporté stoïquement la douleur. Tout le monde est content de la course. Mme Ziegler nous a préparé un gateau. Je suis satisfait du week-end, pour la première fois nous avons pu voir ce qui était possible et même si les conditions de neige n'était pas bonnes nous avons pu faire deux descente. Les objectifs de départs étaient: 1 dormir dans un refuge - 2 faire du ski alpinisme - 3 rentrer pour 13h à Bourg-Saint-Pierre.

Laurence a fait un petit récit de la course:

Oui, oui, un petit sommet suisse, 3800 mètres et des poussières. Une vue magnifique d'en haut ! Mais non pas en acrobranche. En ski, piolet, crampons sauf que ces saligauds de suisses allemands nous ont piqué une paire de crampons... enfin disons qu'ils les ont laissé à l'arrière de la Nissan... Pour la descente, des couloirs à 47° dans un nuage de paillettes de savon, rien que du bonheur ! Héroic s'est fait quelques bleus aux tibias pour que la godille ne soit quand même pas trop facile et Phona a tenu 36 heures durant sans réseau pour son attèle. Ah oui, c'était cela l'exploit du week-end... Vivent les Whopers de l'autoroute Lausanne-Génève, avec cheese et bacon en extra, les meilleurs du monde, et vivent les Suisses ! En fin de compte... on les aime bien.

Je vous imagine tous bien propres, crémés et cremeux de courbatures, hématomes et ampoules - sauf David waterproof à toute épreuve y comprise celle d'un week-end de trois jours avec des touristes parisiens. Quand à moi, j'ai essayé de passer à la gomme biafinée
mes coups de soleil mais cela ne semble pas bien marcher. Je vous envoie des photos vite, mais comme pour la crème soleil, je compte sur le back-up infaillible de David car j'ai l'impression que les miennes sont un peu blanchies par les paillettes de savon... :-)