index     courses    sommets    statistiques public.gipfelbuch.graz.li


  Kingspitze Nordostwand (voie Steuri)
participants: Cécile
Alpes Bernoises
physique bon, psychis bon
conditions bonne, terrain sec, ciel brouillard, air chaud [15, 25]
cotation: TD III 5b+
style: escalade
dénivelé: [+1261] [-1261] 2522m
7ptsar

Consultez les photos
[04-08-2008 14:15] -Rosenlaui(1360m)
[04-08-2008 16:00] -Ochsental(2000m)
[05-08-2008 07:30] -Ochsental(2000m) BIVOUAC
[05-08-2008 15:00] -Kingspitze (2621m)
[05-08-2008 18:00] -Ochsensattel (2299m)
[05-08-2008 20:30] -Ochsental(2000m)
[06-08-2008 11:45] -Ochsental(2000m) BIVOUAC
[06-08-2008 12:00] -Engelhornhütte(1901m) REFUGE
[06-08-2008 13:00] -Rosenlaui(1360m)

[Rosenlaui|06-08-2008 13:00] - Long, très long périple pour arriver enfin a Rosenlaui. Beaucoup de touristes. On a fait pour 70CHF de commission à la Migros de Brienz! Montée pénible, sac lourd, jusqu'à l'Oschental. Fantastique place de bivouac. Il y a une tente. Le temps se couvre, il pleut légèrement. On tente de repérer le départ de la voie. Difficile. Finalement après avoir parcourue la base, je remarque le fameux rocher coincé. La suite devrait être ok. Après un bon repas, salade, pattes, etc ... dodo à la fraiche. Reveil grandiose. Départ pour la paroi, impressionnante. Temps couvert, brouillard mais sec. Première partie en corde tendu, très alpin et jolie. Soulagé de trouver le premier gollot et le dièdre. Les deux surplomb se passent bien. On laisse notre trace sur le livret, longueur bien équipé et bien gazeux. On a du mal a trouver la traversée. Final sur l'arête, jolie. Sommet à 15h. Descente assez tranquile jusqu'au Sattel et à ce qu'on décide de prendre le chemin rouge. Après maintes recherches on fini par taper un rappel dans la gorge. Puis un beau rappel suspendu de 45m mous dépose juste au dessus du bivouac avant la nuit. Belle salade et dodo. Le lendemain Cécile rentre de son coté pendant que je pars repérer la voie pour le Vorderspitze. De retour, grand beau la paroi est impressionnante deux gars sont en train de la faire. Je redescends seul sur Brienz